Direction et Ombudsman

“Le médiateur devrait être (et être également perçu comme étant) aussi indépendant et impartial qu’un juge – tout en ayant l’expertise juridique et technique nécessaire pour résoudre les litiges financiers avec autorité. Cela doit être reflété dans les modalités de nomination et de gouvernance” – Banque mondiale, 2012

Rôle

La Directrice de FINSOM est aussi “l’Ombudsman”. Elle a le droit et le devoir de gérer les affaires de l’organe de médiation de manière indépendante, sans instructions de tiers et de la représenter en conformité avec la loi, les standards internationaux et les statuts.

Elle peut aussi mener des procédures de Médiation Commerciale et Travail.

Indépendance et compétences techniques

La Direction est indépendante des entreprises affiliées, de leurs organisations de branche et de l’Assemblée Générale.

Elle ne peut pas traiter des procédures qui la concernent ou qui concernent une personne physique ou morale proche.

Elle possède une expérience confirmée dans le secteur financier et les compétences techniques requises pour développer et administrer un nouveau système de médiation commerciale et de médiation au travail.

La Directrice est soutenue par une équipe de Médiateurs et d’Experts.

Nomination et surveillance

La Direction est nommée par l’Assemblée Générale. Selon l’art. 84 LSFin, sa nomination est soumise à l’approbation du Département Fédéral des Finances (DFF).

Jennifer LYGREN
Directrice, Ombudsman

Jennifer Lygren est titulaire d’un diplôme universitaire en administration d’entreprise et d’une maîtrise en lutte contre la criminalité économique. Elle possède une expérience de plus de 15 ans dans le secteur financier suisse ainsi que d’excellentes connaissances des activités bancaires, des services financiers et des trusts. Avant de prendre la direction de FINSOM en 2018, Mme Lygren a occupé des fonctions dans l’audit interne et la gestion des risques opérationnels auprès d’institutions financières suisses et étrangères.